Poème fondu, d’après « En finir avec Eddy Bellegueule », d’Edouard Louis

Je l’ai sentie, l’absence…
Bosse imposante.
Ces jours-là,
Un jour,
Je me souviens.
Peut-être qu’on ne savait pas comment s’y prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *